This is my 4th year taking part in the Earth Hour, a global event aimed at raising awareness about sustainability issues.  This year, I have decided to write a daily post during the month leading to the event in order to share some thoughts about the environment and give tips the little changes we can make in our daily lives.  There will also be some guest posts by fellow bloggers who will share their own views on a topic related to the environment.  You can read my introductory post here and access the Earth Hour website here.

I encourage you to comment and share your own tips, ideas and experience.  In the last couple of days before the event I will do a few posts about what readers had to say.  I believe we can learn a lot by sharing!

My mum is the queen of vinegar.  You might wonder what this has to do with the environment?  Then, read what she has to say about it (scroll down for the translation):

DU VINAIGRE, UN POINT C’EST TOUT !

En réfléchissant à nos habitudes de nettoyage, j’en suis venue à me dire que nous agissons contre nos objectifs. En effet, laver le linge ou nettoyer la maison a pour objectif d’éliminer la saleté, les microbes, d’éviter la contamination : en deux mots, avoir un environnement propre et sain.

Mais avec les produits utilisés, rejetés ensuite dans les rivières et les mers, que de dégâts provoquons-nous ! Qui sont les coupables ? Je n’en citerai que deux, mais pas des moindres :

–         Les phosphates qui polluent les eaux et favorisent notamment la prolifération des algues vertes.

–         Les tensio-actifs, produits chimiques presque intégralement non dégradables. Et pourtant, ils savent nous séduire car ce sont eux qui font mousser et qui dégraissent. Mais méfions-nous de ces DR Jekyll & Mr Hyde du ménage !

Et pourtant il existe d’autres alternatives, permettant d’atteindre les objectifs chez soi et de respecter l’environnement hors de chez soi. Parmi elles, le VINAIGRE me semble être la plus universelle.

Préférez le vinaigre blanc appelé aussi vinaigre cristal, car c’est le moins onéreux et est tout aussi efficace. Il est un détergent doux, dissout la graisse, combat les moisissures, désinfecte, blanchit, désodorise. Seul, additionné d’eau ou en mélange avec d’autres produits, il fait des miracles. En voici quelques exemples.

Pour enlever les taches de vin sur les tissus : ½ tasse de vinaigre et 5 litres d’eau : laisser tremper 2 heures avant de procéder au lavage normal (si le tissu est blanc, on peut faire tremper seulement la partie tachée pour économiser l’eau).

Pour enlever les taches de peinture sur les vitres et miroirs : faire chauffer le vinaigre et l’utiliser pur en frottant avec un chiffon.

Pour les carreaux de la salle de bain, de la cuisine et toutes les vitres et miroirs : on peut l’utiliser pur sur un chiffon.

Pour les zones encrassées, les casseroles, etc., on fabrique une poudre à récurer efficace en mouillant du bicarbonate de soude en poudre avec du vinaigre, jusqu’à obtenir une pâte.

Le vinaigre dissout le calcaire. On peut donc en mettre dans les WC entartrés : un verre dans la cuvette, laisser tremper une nuit puis frotter avec le balai). Mais il est préférable de l’utiliser régulièrement pour le nettoyage des WC afin d’éviter le tartre. On peut alors y ajouter quelques gouttes d’une huile essentielle pour parfumer et un peu de savon liquide, en préparant le mélange d’avance et en agitant le flacon avant chaque utilisation.

Les exemples d’utilisation sont trop nombreux pour pouvoir tous les citer ici. Personnellement, je prépare d’avance les mélanges suivants :

Produit à vaisselle :

1/3 de produit à vaisselle classique biodégradable, 1/3 de vinaigre, 1/3 d’eau, quelques goutes d’huile essentielle de citron.

Mon produit dure ainsi 3 fois plus longtemps et le vinaigre rend mes verres éclatants. Ce mélange moussera moins que votre produit habituel, mais ce n’est pas la mousse qui nettoie !

Produit multi-nettoyant :

Dans un vaporisateur : 1/3 d’alcool ménager, 1/3 de vinaigre, 1/3 d’eau, quelques gouttes d’huile essentielle de votre choix (orange, lavande…). Vaporiser sur les zones à nettoyer et essuyer avec un chiffon sec.

Ce produit peut servir partout, pour l’entretien ordinaire (vitres, baignoire, douche, carrelage, évier, table, meubles lavables).

Assouplissant pour le linge :

Le vinaigre peut complètement remplacer votre assouplissant habituel et a l’avantage d’empêcher le dépôt de calcaire dans la machine.

On peut aussi faire un compromis : acheter de l’assouplissant en doses. Avec une dose, on fait deux litres d’assouplissant en ajoutant moitié eau, moitié vinaigre.

Air freshener :

Dans un vaporisateur : 2 cuillers à café de bicarbonate de soude,1/3 d’eau chaude, 1/3 de vinaigre, 1/3 d’alcool ménager, quelques gouttes d’huile essentielle. Bien agiter.

On peut alors vaporiser ce mélange sur les tentures, les coussins, les oreillers, les dessus de lit, et même les manteaux.

Nettoyant pour le sol :

Verser dans un seau : 1 dose de vinaigre pour 3 doses d’eau chaude. Ajouter 20 gouttes d’huile essentielle de pin. Tremper la serpillière dans ce mélange et passer sur le sol. Inutile de rincer.

Si votre sol est en carrelage, pour le nourrir en même temps vous pouvez ajouter du savon noir mais dans ce cas il faut rincer.

Avec l’habitude, vous serez capable d’adapter vos propres recettes, vous aurez fait des économies, jeté moins d’emballages et aurez contribué à préserver votre planète…alors, essayez ! 

Vinegar, that’s it!

While thinking about our cleaning habits, I have come to the conclusion that we act against our aims.  Indeed, the objective of washing the laundry or cleaning the house is to get rid of dirt, bacteria and to avoid contamination; in other words to have a clean and safe environment.

However, with the products we use, later thrown in sea and rivers, we are making a lot of damage!  What should be blamed?  I will mention only two responsible agents, but not the least:

          Les phosphates qui polluent les eaux et favorisent notamment la prolifération des algues vertes Phosphates, which pollute waters and increase the proliferation of blue-green algae.

          Surfactants, which are chemical products practically non-biodegradable.  Yet, they know how to seduce us as they are the ones producing foam and degreasing.  However, we should be cautious of these Dr Jeckyll & Mr Hyde of cleaning.

 

However, other alternatives, enabling us to both reach the same aim at home and protect the environment, exist.  Amongst them, VINEGAR seems the most universal.

Choose white vinegar, also called cristal vinegar, as it is cheaper and as effective.  It is a soft detergent, dissolves grease, fights against mold, disinfects, whitens, freshens up.  On its own, with water or mixed with other products, it is miraculous.  Here are a few examples.

To remove wine stains: 1/2 cup of vinegar with 5 litres of water: soak for 2 hours before proceeding to your regular washing (if the material is white, you can soak only the stained part to save water).

To remove paint stains on window panes and mirrors: heat up some vinegar and use it pure, rubbing it with a cloth.

To polish bathroom or kitchen tiles, window panes and mirrors: you can use it pure with a cloth.

For areas encrusted with dirt, saucepans, etc, you can make scouring powder by moistening sodium bicarbonate with vinegar until it becomes a paste.

Vinegar dissolves limescale.  You can thus use it where limescale has built up, in toilets for instance.  Pour a glass of vinegar, let it soak for the night and scrub with the brush.  However, it is recommended to use it on a regular basis to prevent limescale.  You can then add a few drops of essential oils for the smell and a bit of liquid soap and prepare the mix in advance, shaking it up before each use.

Examples are too numerous to be all mentioned here.  Personally, I prepare the following mixes in advance:

Washing-up liquid:

1/3 of regular biodegradable washing-up liquid, 1/3 of vinegar, 1/3 of water and a few drops of lemon essential oil.

This product lasts 3 times longer and the vinegar will make your glasses shiny.  It will foam less than a usual product, but it isn’t the foam that washes!

 

Multi-purpose cleaner:

In a spray: 1/3 ethyl alcohol, 1/3 vinegar, 1/3 water, a few drops of essential oils (orange, lavender, …).  Spray on dirty areas and wipe with a dry cloth.

This product can be used anywhere for your regular cleaning (window panes, bathtubs, tiles, sinks, tables, washable furniture).

 

Softener:

Vinegar can replace your usual softener and has the advantage of preventing limescale in the machine.

You can also compromise by buying individual doses of softener.  With a single dose, you can make two litres of softener by adding half water and half vinegar.

 

Air freshener:

In a spray: 2 teaspoons of sodium bicarbonate, 1/3 hot water, 1/3 vinegar, 1/3 ethyl alcohol, a few drops of essential oils.  Shake thoroughly.

You can then spray this mix on curtains, cushions, pillows, bed covers and even coats.

 

Floor cleaner:

In a bucket: 1 dose of vinegar for 3 of hot water.  Add 20 drops of pine essential oil.  There is no need to rinse your floor after washing it.

If your floor is tiled, you can nourrish at the same time by adding soft soap (I am not 100% sure of the translation), but you then need to rinse your floor.

 

With time, you will be able to adapt your own recipes.  You will save money, use less packages and contribute to protect your planet… Try it then!

Advertisements